La mélatonine : en quoi est-elle si avantageuse ?

Lorsque l’on évoque les avantages de la mélatonine, on pense généralement au sommeil et à la régulation du cycle veille-sommeil. Néanmoins, récemment, de nombreuses études ont exploré son utilité dans d’autres domaines. Les niveaux de mélatonine dans le sang varient significativement en fonction de l’âge, les nourrissons produisent des quantités très faibles avant l’âge de 3 mois. La sécrétion de mélatonine augmente ensuite de manière circadienne au fur et à mesure du développement infantile. Avez-vous connaissance des bienfaits de cette substance ? Cet article vous les présentera.

La mélatonine est anticonvulsive

On ne peut parler des bienfaits de la mélatonine sans évoquer cette première propriété. Une crise épileptique et la période post-ictale, en plus de leurs caractéristiques distinctives, se caractérisent par une consommation importante d’énergie. On suppose que cela entraîne un stress oxydatif accru et une production qui l’est tout autant de radicaux libres, contribuant ainsi à la dégradation du métabolisme et au vieillissement cellulaire.

A voir aussi : Pourquoi aller dans un institut de spa ?

Certaines études menées sur le sujet ont indiqué que l’administration de la mélatonine avant une crise tonico-clonique réduisait les niveaux de radicaux libres hydroxyles ultérieurs. Bien que son application pratique en médecine soit complexe, cette approche continue d’être explorée dans la recherche.

Un antihypertenseur 

La mélatonine a un rôle prépondérant dans la révélation de la pression artérielle et le fonctionnement autonome du système cardio-vasculaire. Chez les patients qui sont atteints d’hypertension essentielle, l’ingestion régulière de mélatonine avant le coucher entraîne une diminution significative de la pression artérielle pendant la nuit. D’une part, elle a des propriétés antioxydantes, maintenant des niveaux appropriés de toxine nitrique, un vasodilatateur puissant. D’autre part, il permet d’améliorer la fonction endothéliale et participe à la diminution de l’activité du système adrénergique.

A lire également : En quoi le collagène marin est-il bénéfique pour la santé et la beauté ?

La mélatonine et le cancer 

Une étude datant de 2017 a montré le rôle oncolastique de la mélatonine dans plusieurs types de cancers tels que celui du côlon, de l’estomac, de la bouche, de la prostate, des ovaires et du sein. Bien que cette caractéristique ne soit pas curative, elle semble contribuer à ralentir le processus évolutif de certaines tumeurs, limitant ainsi la prolifération cellulaire anormale. 

Par ailleurs, la mélatonine a démontré qu’elle peut avoir une certaine contribution dans la chimiothérapie du cancer du sein. En effet, elle semble renforcer les effets thérapeutiques tout en réduisant les effets secondaires des radiations et des médicaments.

Anti vieillissement

L’application topique de la mélatonine s’avère être avantageuse en raison de sa capacité à pénétrer la couche cornéenne et à former un dépôt grâce à sa structure chimique lipophile reconnaissable. Ces caractéristiques lui permettent de s’intégrer dans la structure cutanée, libérant ainsi progressivement ses bienfaits.

On peut de ce fait envisager que la production endogène intra cutanée de la mélatonine, combinée à son application topique, constitue l’un des systèmes de défenses les plus performants contre le vieillissement cutané induit par les rayons UV.